Leconte de Lisle - Classe de MP

Leconte de Lisle - Classe de MP

Les nouveaux chasseurs de temps

« (...) je me rends compte que c'est mon rapport au temps qui a changé ». Qui s'exprime ainsi, calmement, sereinement mais en accentuant le possessif comme pour souligner une sorte de remise en question intime ? Pour qui donc le temps, ou mieux son rapport au temps, est-il devenu autre, méconnaissable ?

 

« (…) la journée, elle est bien remplie ! », « on peut travailler très tard le soir, très tôt le matin, mais pas beaucoup dans la journée », « pas besoin de subir un temps hyper speed ». Qui utilise le franglais pour évoquer une temporalité plus proche des rythmes de la nature ?

 

« J'avais un peu ras le bol de deux choses, la vie londonienne et aussi la télévision », « à Londres, on est sur un tapis roulant, on a l'impression d'être poursuivi par des besoins ! ». Qui n'aime pas la grande ville tentaculaire où jadis habitait Mrs Dalloway, au point de fuir sa foule et ses bruits pour d'autres paysages et d'autres occupations ?

 

Pour le savoir, il faut écouter Interception l'émission de reportage du dimanche 15 septembre 2013,sur France-Inter, intitulée « Exode urbain, les chasseurs de temps ».

Voici le lien :

//www.franceinter.fr/emission-interception



15/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Enseignement & Emploi pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 85 autres membres